Les incitations financières pour l’installation de panneaux solaires semblent très alléchantes.

Crédit d’impôt

L’installation de panneaux photovoltaique  ou thermiques donne accès à un crédit d’impôt de 11 % (sous réserve de ratification pour l’année 2013).

Un « crédit d’impôt » signifie qu’une subvention de 11 % du prix de l’équipement est accordée par l’État. Elle est de l’ordre de 1 700 à 2 500 euros en fonction du modèle et de la puissance du module.

Néanmoins, vous devez lire les réglementations inscrites en petits caractères. Ainsi, le câblage et la tuyauterie en sont exclus, de même que le coût de la main-d’œuvre.

Vous êtes également tenu d’engager un installateur professionnel. Il est possible de profiter de la subvention s’il s’agit de votre résidence principale.

Dès lors, si vous pouvez vendre de l’électricité à EDF à partir de votre résidence secondaire, vous n’aurez pas droit à un crédit d’impôt pour l’installation solaire.