Chaque année, l’Ouzbékistan attire de nombreux touristes grâce à ses villes authentiques. Ces dernières intéressent en fait les visiteurs en raison de leur aspect à la fois traditionnel et fascinant. De plus, elles regorgent de monuments surprenants qui attiseront la curiosité des passionnés d’architecture tels que le Gour Emir, la mosquée Bibi-Khanym, Chah-e-Zindeh ou encore l’Arche de Boukhara.

Cependant, mis à part ses agglomérations et ses édifices structuraux, ce pays d’Asie centrale possède d’autres atouts pour plaire aux voyageurs. Il est aussi une destination de choix pour ceux qui désirent se dépayser. En effet, cette contrée dispose de plusieurs lieux naturels propices aux escapades en groupe ou en famille. Les bourlingueurs auront, par exemple, l’occasion d’effectuer de la randonnée pédestre ou à dos de chameau dans le désert du Kyzylkoum. En explorant cet endroit aride, ils pourront contempler un paysage époustouflant dans lequel vivent des moutons, et ce, dans une atmosphère paisible.

Visiter la mer d’Aral, l’une des attractions touristiques à couper le souffle d’Ouzbékistan

L’une des raisons de vouloir passer un séjour à la carte en Ouzbékistan est de découvrir la mer d’Aral. Celle-ci figure parmi les attractions touristiques principales du pays.

En réalité, elle est un lac d’eau salée ayant autrefois 68 m de profondeur et plus de 65 000 km² de superficie. Cependant, elle est devenue un immense désert, car des économistes soviétiques ont surexploité ses eaux au début des années 60. En outre, vu que l’assèchement s’est produit rapidement, cela a augmenté la salinité des eaux, provoquant alors l’extinction de 28 espèces endémiques. Mais même si cette catastrophe écologique a causé la disparition totale de la mer d’Aral, il serait toujours intéressant de visiter cette dernière.

En effet, en explorant les terres sableuses de cet ancien océan en 4×4, les globe-trotters verront plusieurs épaves de bateaux rouillés qui sont abandonnés au beau milieu de nulle part. Ce spectacle prouve que cette mer était bel et bien navigable.

Vivre des moments festifs avec les habitants locaux

Il n’y a pas que les cités authentiques, le désert du Kyzylkoum ou la mer d’Aral qui sont fascinants en Ouzbékistan.

Au cours de l’année, les habitants de contrée asiatique organisent également de nombreux évènements particuliers, dont l’un des plus passionnants est Norouz. Il s’agit d’une fête qui a lieu généralement entre le 20 et 22 mars. Cette manifestation est célébrée dans tous les municipalités et villages du pays. Mais l’endroit idéal pour assister cette fête dans toute sa splendeur est Samarcande, une ville située dans la province du même nom. Durant le Norouz, les globe-trotters passeront un moment riche en animation.

En effet, ils verront des Ouzbeks qui effectuent des poèmes chantés, des spectacles de rues, de la musique populaire, des jeux traditionnels et bien d’autres activités festives.