Ça y est, vous avez trouvé la maison de vos rêves après des mois de recherche. Mais souvent, l’acheteur est confronté à des imprévus, comme la non-conformité de l’installation électrique. Pour cela, le vendeur doit remettre un rapport de diagnostic complet à l’acheteur. Il est fort conseillé de demander ce rapport de contrôle au préalable, bien avant la passation de l’acte. Deux situations peuvent se passer durant la transition du bien immobilier : soit l’installation électrique est conforme aux normes en vigueur, soit il est nécessaire de réaliser des travaux de mise en conformité électrique.

En cas de non-conformité électrique

Acheter une maison fait partie de vos projets de vie. Vivre dans une maison sûre est essentiel. D’une manière générale, le vendeur doit fournir des documents attestant la conformité de l’installation électrique de son logement.

Des professionnels vérifient l’intégralité du réseau électrique et livre au propriétaire un rapport d’expertise précis. Au cas où l’installation électrique ne répondait pas aux normes, le propriétaire du bâtiment n’est pas obligé de se charger des travaux de mise en conformité électrique. Le rapport de diagnostic est remis à l’acheteur à titre informatif uniquement.

Si l’acheteur souhaite acquérir tout de même le logement, il prendra en charge les travaux de mise en conformité électrique. D’ailleurs, il n’existe aucune législation obligeant le vendeur à réaliser les travaux de rénovation électrique.

Zoom sur les travaux de mise en conformité électrique

La réglementation en vigueur stipule que la mise en conformité électrique doit être faite, au plus tard, 18 mois après l’achat du bien. Sachez qu’une installation non-conforme est dangereuse : risque d’électrocution ou d’incendie.

Il est nécessaire d’effectuer des diagnostics et des travaux afin d’assurer le bon fonctionnement du réseau électrique. Faites appel à un électricien qualifié pour rénover ou adapter l’installation en fonction des normes en vigueur. Pour rappel, la NF C 15-100 est la norme de référence pour l’installation électrique. Vous aurez l’occasion de refaire complètement le réseau électrique de votre nouvelle habitation.

Par la même occasion, il est possible d’y intégrer des éléments innovants, comme l’installation d’interrupteurs à effleurement, d’éclairages équipés de détecteurs de mouvement, des disjoncteurs différentiels, d’un système domotique et bien plus encore.

Une affaire d’expert

Les travaux de mise en conformité électrique doivent être effectués par un électricien qualifié. La rénovation ou l’amélioration d’un réseau obsolète nécessite une large connaissance en travaux d’électricité générale. Votre sécurité et celle de votre famille en dépend, ainsi, n’essayez surtout pas de réaliser les travaux vous-mêmes.

Ayez recours aux services d’un professionnel, qui effectuera le diagnostic complet de l’installation électrique de votre bâtiment. Vous aurez ainsi l’assurance de bénéficier d’un réseau électrique aux normes, durable, sécuritaire et fonctionnel. Pensez à demander plusieurs devis afin de faire de comparaison et de choisir la meilleure offre et le bon prestataire. Sachez que le prix des travaux varie en fonction de nombreux critères : surface du logement, état de l’installation électrique, nombre d’équipements ajouté, accessibilité, etc.

À l’issue des travaux, les électriciens procéderont à la vérification finale de la conformité de l’installation électrique de votre nouvelle maison.